Paradoxe Mélodie- Tournage avec Danièle Desnoyers

Après des années de travail interdisciplinaire avec des compositeurs, Danièle Desnoyers avait choisi, en 2010, de replacer le mouvement au cœur de ses créations. Et elle avait si bien atteint son but dans Dévorer le ciel, coproduite par Danse Danse et programmée au Centre Pierre-Péladeau, que les codirecteurs de la série s’étaient tout de suite engagés à répondre au grand besoin d’espace de sa danse en lui offrant le plateau du Théâtre Maisonneuve pour une prochaine création.

 

Tal Adler, Clémentine Schindler
Tal Adler, Clémentine Schindler

La promesse devient réalité avec Paradoxe Mélodie, offerte en première mondiale en juin 2014 au Festival Canada Danse.« Comment la danse peut-être être projetée dans la vie et comment la vie, en retour, peut-elle trouver écho dans un corps qui danse? » Les créations de la chorégraphe évoquent toujours un subtil mouvement de va-et-vient entre l’ordre et le chaos. Méditation sur la dualité du monde, son art oscille entre rigueur et extravagance, tension et relâchement, délicatesse et énergie débridée… (Danse-Danse)

http://www.dansedanse.ca/fr/le-carre-des-lombes-daniele-desnoyers-paradoxe-melodie